Objectif

  • Comprendre le développement du mouvement de Jésus au sein du judaïsme de Judée en une religion distincte du judaïsme, dans sa diversité et sa complexité.
  • Se familiariser avec plusieurs écrits de penseurs chrétiens antiques, et les lire avec la distance critique nécessaire. Une place sera faite aux écrits « apocryphes ».

Contenu

Le cours vise à poser les fondements historiques de ce qui devient progressivement le christianisme. Il couvre les cinq premiers siècles de l’ère chrétienne, qui correspondent à une première époque de constitution du christianisme. Plus précisément, nous étudierons comment des cercles de sectateurs de Jésus se développent au cours des premiers siècles, les étapes de ces développements, qui sont replacés dans le cadre de l’histoire de l’Empire romain. Cette étude sera conduite essentiellement à partir de sources écrites et une large place est faite aux sources apocryphes et non chrétiennes.

Biblio.

  • MATTEI P., Le Christianisme antique. Ier-Ve siècles, Paris, Ellipses, 20112 ;
  • MIMOUNI, S. C. – MARAVAL P., Le Christianisme des origines à Constantin, Paris, PUF, 2006 (lecture cursive)
  • MIIMOUNI S. C., Le Judaïsme ancien, du VIème siècle avant notre ère au IIIème siècle de notre ère. Des prêtres aux rabbins, Paris, PUF, 2012 (lecture cursive)
  • MORLET S., Christianisme et philosophie. Les premières confrontations (ier - vie siècle), Paris, Institut des études augustiniennes, 2014.
  • POUDERON B. (dir.), Histoire de la littérature grecque chrétienne, 3 vol., Paris, Cerf, 2008 – 2017.
  • SCOPELLO M., Les Gnostiques, Paris, Cerf, 1991.

Valeur

3 ECTS


Objectifs

  • Prendre connaissance des grandes figures et moments de l’histoire du protestantisme. Se doter de com-pétences historiques pour penser la Réforme aujourd’hui.
  • Fréquenter quelques textes majeurs de la pensée protestante.

Contenu

La Réforme ou Réformation est un phénomène historique multiple et complexe. Loin d’être simplement un brusque retour à l’idéal, il s’inscrit dans une continuité historique dans laquelle il plonge de profondes racines. Pourtant, la Réforme initiée par Luther se distingue des autres courants réformistes en ce qu’elle a mis fin à l’unité de l’Église, faisant naitre une ecclésiologie nouvelle. Il s’agira dès lors d’interroger les causes de la Réforme mais aussi de questionner les conditions et les prémisses qui ont rendu plausible, à son époque, son déroulement et sa structure. Le cours abordera aussi les trajectoires multiples suscitées par l’impulsion réformatrice ainsi que la réponse Catholique, une réforme elle aussi.

Biblio.

  • CHAVEL F. et LÉCHOT P. (éd.), Luther : une anthologie (1517-1521), Genève, Labor et Fides, 2017.
  • CORBIN A. ( dir.), Histoire du christianisme, Paris, Seuil, 2007.
  • COTTRET B., Histoire de la Réforme protestante. Luther, Calvin, Wesley XVIe-XVIIe siècle, Paris, Perrin, 2001.
  • DELUMEAU J. et WANEGFFELEN T., Naissance et affirmation de la Réforme, Paris, PUF, 2008 (1965).
  • EBELING G., Luther. Introduction à une réflexion théologique, Genève, Labor et Fides, 1983.
  • KAUFMANN T., Histoire de la Réformation. Mentalités, religion, société, Genève, Labor et Fides, 2014.
  • LÉCHOT P., La Réforme (1517-1564), PUF Que Sais-Je ?, Paris, 2021.
  • LÉONARD Émile G., Histoire générale du protestantisme, 3 vol., PUF-Quadrige, 1982 (1961).

Valeur

3 ECTS